Ustaza à Paris

L'Agenda culturel arabe – باريس عاصمة العروبة

Avignon by Ustaza VII : Le Liban à l’heure des contes

coccibelle« Coccibelle a perdu ses points » (09h30 – Théâtre Carnot – du 8 au 31 juillet – tarif 5€/8€/12€ – 40min) : Coccibelle vit dans les rosiers de Madame Rennes et récolte les pucerons pour en faire une bonne soupe. Un matin, alors qu’elle fait sa toilette comme tous les matins, elle constate qu’elle n’a plus ses jolis points noirs qui ornent ses ailes rouges. Catastrophe ! Coccibelle est bouleversée, elle va alors faire le tour du jardin pour demander à tous ses amis de l’aider à retrouver ses points. Compagnie : Théâtre des Dunes / Interprète : Nadine Malo / Auteur : Nadine Malo, Christine Autié. 

odyssee« L’Odyssée d’Oubli – y’a du ramdam dans le dictionnaire » (10h30 – Théâtre Carnot – du 8 au 31 juillet – tarif 7€/10€/15€ – 1h) : Oubli vit heureux dans le dictionnaire. Parfois il agace : à cause de lui on oublie de se laver les dents…mais on est content de le trouver pour oublier ses chagrins. Un jour, Calomnie fait courir une rumeur : à cause d’Oubli, plus rien ne va ! Oubli est chassé du dictionnaire…commence alors sa longue odyssée pour y revenir. Cette aventure sera riche en rencontres, Oubli croisera ses mots qui deviendront ses amis et l’aideront à remplir sa mission. Compagnie : Théâtre des Dunes / Interprètes : Nadine Malo, Jean-Christophe Parquier / Mise en scène : Nathalie Bigorre / Auteurs : Nadine Malo, Jean-Christophe Parquier, A. Voisin. 

le bal des rêves« Le Bal des Rêves » (18h – Théâtre de la Rotonde – du 21 au 31 juillet – tarif 7€/8€/12€ – 1h) : Spectacle de « khayal » bilingue franco-arabe et pluridisciplinaire. Sleyman entend la voix de sa mère : « Il arrive ». Qui ? Son grand-père qui parle une autre langue. L’arrivée de cet ancien cheminot du Liban va aider la famille à glisser d’un monde de pubs, d’écrans et de téléphones au monde du sensible, de la rêverie et du souvenir. Animations graphiques et ombres sortent de leurs esprits pour créer des ouvertures vers un monde où les murs et les frontières dansent, vont, viennent, entre rêverie et réalité jusqu’au vertige. Compagnie : Subito Presto / Interprètes : Fouad Yamine, Nezli Berhouni, Damien Toumi, Marie-Lise Aad / Mise en scène : Karim Dakroub / Chorégraphie : Lucia Carbone. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 juillet 2013 par dans Théâtre, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :