Ustaza à Paris

L'Agenda culturel arabe – باريس عاصمة العروبة

« Ha » de Bouchra Ouizguen au Nouveau Théâtre de Montreuil

DANSE/MUSIQUE. DU 19 AU 29 MARS 2015 (20H30 LES MARDIS ET JEUDIS, 19H30 LES MERCREDI VENDREDI ET SAMEDI. RELACHES DIMANCHE 22 ET LUNDI 23 MARS). NOUVEAU THEATRE DE MONTREUIL (10 PLACE JEAN JAURES, MONTREUIL). DUREE 50MIN. DE 8 A 22 €.

ha bouchra ouizguen

« Le titre du spectacle annonce la couleur. C’est un cri d’exclamation, une expression de surprise et de plaisir, un éclat de rire : le corps déborde d’énergie et cause de lui-même.

Bouchra Ouizguen, accompagnée par trois anciennes chanteuses de cabaret, les mêmes interprètes que dans Madame Plaza, offre un moment de spectacle inhabituel. Les interprètes incarnent des états extrêmes de l’âme, leurs corps racontent la part en nous de folie douce, « cette richesse de la raison reléguée aux marges de notre société » selon la chorégraphe. Les artistes psalmodient, tremblent, dansent de manière incantatoire, claquent des mains et des pieds, reniflent, se balancent. La transe n’est pas loin. La plénitude non plus. Bouchra Ouizguen a composé une forme libre enracinée dans sa région, en s’inspirant de pratiques ancestrales du Sud marocain. Loin d’un quelconque exotisme, ces femmes donnent à voir des êtres sacrément vivants, émancipés des codes ».

CONCERTS CHAÂBIS

Après les représentations, les chanteuses Fatéma El Hanna, Kabboura Aït Ben Hmad et Naïma Sahmoud, interprètes dans Madame Plaza, prendront le micro pour donner un concert exceptionnel de Chaâbi, musique traditionnelle principalement interprétée par les Aïtas lors de fêtes populaires telles que les mariages.

MADAME PLAZA
Ha ! est présenté en échos avec le spectacle Madame Plaza de Bouchra Ouizguen. Ni danse, ni performances, ni rituels, ces deux spectacles sont à une frontière. À l’image de l’artiste, qui a un pied dans la culture berbère et un dans la culture arabe. Ce sont d’intenses moments de vie.

Distribution : conception et chorégraphie Bouchra Ouizguen, chanteuses et danseuses Kabboura Aït Ben Hmad, Fatéma El Hanna, Bouchra Ouizguen, Naïma Sahmoud, lumière Jean-Gabriel Valot, documentaliste Otman El Merniss

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 17 mars 2015 par dans Agenda, Danse, et est taguée , , , .
%d blogueurs aiment cette page :