Ustaza à Paris

L'Agenda culturel arabe – باريس عاصمة العروبة

Projection de « Graffiti Baladi », un documentaire sur le street art égyptien post-révolution

DOCUMENTAIRE. VENDREDI 6 FEVRIER A 19H30 A LA MAISON D’EUROPE ET D’ORIENT (XIIe). ENTREE LIBRE.

graffiti baladi

En mars 2013, Lisa Klemenz et Leslie Villiaume vont au Caire pour tourner le documentaire Graffiti Baladi. Leur but était d’aller à la rencontre de personnalités  parmi toutes celles qui ont fait la révolution en Égypte. L’axe original qu’elles ont choisi est d’explorer par la voie du street art les revendications et les souffrances du peuple égyptien qui est descendu dans la rue. Leur périple a été jalonné de rencontres marquantes qu’elles ont mis en scène dans leur film.

—> En savoir plus : le site du film.

A propos des réalisatrices :
Lisa KLEMENZ est plasticienne et réalisatrice. Présente  en Egypte lors des 18 jours de révolution de janvier 2011, elle y réalise spontanément quelques animations pour ses amis révolutionnaires et leur montrer son soutien. Lors de deux séjours (novembre 2011 et février-avril 2012), elle réalise des ateliers d’initiation à l’animation stop-motion à Alexandrie, à l’occasion de la Journée mondiale du cinéma d’animation, et plus tard, à Louxor, lors du Festival international du film africain.

Leslie VILLIAUME est réalisatrice et actuellement en thèse d’histoire des sciences à La Sorbonne. Son premier court-métrage de fiction, Dixit, réalisé en 2012, a été sélectionné dans plus d’une quinzaine de festivals, en France et à l’étranger. Elle co-réalise le documentaire Graffiti Baladi.

« Graffiti Baladi », c’est également un livre paru aux Editions Omniscience qui comprend le DVD du documentaire. Ecrit par Heba Farouk Mahfouz, Rana Al-Hassanein et Beshoy Fayez, il sera en vente lors de la projection.

A propos des auteurs :
Heba FAROUK MAHFOUZ est une jeune journaliste égyptienne et activiste. Elle a participé à la révolution du 25 janvier et a été témoin des différentes périodes de transition qu’a subi le pays depuis ces trois dernières années. Aujourd’hui, quelque peu désillusionnée, elle écrit sa peine, elle écrit son indignation, réclamant encore et toujours les droits clamés lors du 25 janvier : « Pain, Liberté et Justice sociale ». Son blog est ici.

Rana AL-HASSANEIN est une jeune révolutionnaire égyptienne à la plume acerbe. Elle casse les clichés qu’on peut entendre sur la femme égyptienne et sur la religion dans des pays majoritairement musulmans. Dernièrement, elle a remporté un concours d’écriture lancé par une ONG américaine. Son blog est ici.

Beshoy FAYEZ est un jeune photographe égyptien. Depuis 2010, il immortalise les mouvements de protestation qui traversent le pays (manifestations, performances artistiques, graffitis…), en veillant à cristalliser l’engagement de la population égyptienne. Ses photos ont été exposées en Égypte et à l’étranger, et il est à l’initiative du groupe « Infinity Photography » où il enseigne la photographie bénévolement. Il travaille également au Goethe Institute au Caire.

Plus d’informations ici.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 février 2015 par dans Agenda, Cinéma, et est taguée , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :