Ustaza à Paris

L'Agenda culturel arabe – باريس عاصمة العروبة

Rencontre avec Salah Stétié #2

LITTERATURE. JEUDI 30 OCTOBRE. LIBRAIRIE L’ECUME DES PAGES (VIe) Le diplomate et homme de lettre libanais Salah Stétié présente « L’extravagance », ses mémoires récemment parus aux éditions Robert Laffont. Séance dédicace à l’issue de la rencontre.

salah stétié 2

Salah Stétié, né 1929 à Beyrouth, se décrit comme « l’un des principaux poètes et essayistes contemporains dont l’œuvre, écrite en français, est traduite dans la plupart des grandes langues d’Europe, ainsi qu’en arabe ». Ancien ambassadeur du Liban (à l’Unesco, aux Pays-Bas, au Maroc, puis Secrétaire général du Ministère des Affaires étrangères), il est l’auteur d’une cinquantaine de livres et son œuvre a été couronnée de plusieurs prix, dont le Grand Prix de la Francophonie de l’Académie française, le Grand Prix européen de poésie de Smederevo et le Grand Prix international des Biennales internationales de Liège. Lié à Pierre Jean Jouve, Henri Michaux, André Pieyre de Mandiargues, René Char, André Du Bouchet et Yves Bonnefoy parmi d’autres, il a été également proche de Louis Massignon et de Georges Schéhadé. Parmi ses récents ouvrages, on peut citer : Fiançailles de la fraîcheur (Imprimerie Nationale, 2002), Brise et attestation du réel (Fata Morgana, 2003), Fils de la parole (Albin Michel, 2004), La Nuit de la substance et Fluidité de la mort (Fata Morgana, 2007), Culture et violence en Méditerranée (Actes-Sud / Imprimerie Nationale, 2008), Mystère et mélancolie de la poupée (Fata Morgana, 2008), En un lieu de brûlure (collection “Bouquins”, Robert Laffont, 2009), qui reprend notamment tous les recueils de Stétié parus aux éditions Gallimard, Oiseau ailé de lacs (Fata Morgana, 2010),Râbi‘a de feu et de larmes (Fata Morgana, 2010), Dans le miroir des arbres (Fata Morgana, 2011), Les Trois Médinasavec des photographies d’Alexandre Orloff (Éditions de l’Imprimerie nationale, 2011),D’une langue et Sur le cœur d’Israfil (Fata Morgana, 2012), Rembrandt et les Amazoneset Une rose pour Wadi Rum (Fario, 2013).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 28 octobre 2014 par dans Agenda, Littérature/Presse, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :