Ustaza à Paris

L'Agenda culturel arabe – باريس عاصمة العروبة

Théâtre : Les amours vulnérables de Desdémone et Othello

les amours vulnérables

« Les amours vulnérables de Desdémone et Othello »,  le mardi, mercredi, vendredi et samedi à 20h30, le jeudi à 19h30 et le dimanche à 16h jusqu’au 29 septembre 2013 au Théâtre des Amandiers, 9 avenue Pablo-Picasso, Nanterre (Hauts-de-Seine). Plan d’accès et horaires des navettes gratuites depuis la station RER en ligne. Durée 2h. 

Une pièce de Manuel Piolat Soleymat et Razerka Ben Sadia-Lavant librement inspiré de Othello le Maure de Venise de William Shakespeare

« Après Timon d’Athènes, Shakespeare version slam, Razerka Ben Sadia-Lavant récidive avec Les Amours vulnérables de Desdémone et Othello. Elle réunit un plateau de comédiens et de musiciens exceptionnels pour porter Shakespeare au paroxysme des émotions. L’histoire est épurée, le drame exacerbé, avec comme fil rouge le complot fomenté par Iago contre Othello. Denis Lavant est Iago, le génie manipulateur et monstrueux qui mise, comme un joueur de poker, sur le destin des autres. Vulnérables, les amours d’Othello et de Desdémone deviennent sa cible privilégiée et il les broie insidieusement. Face à lui, Disiz, en poète passionné des mots et du rythme, est un Othello inéluctablement entraîné vers le pire. De la différence du Maure de Venise à la prise de parole de Desdémone, Razerka Ben Sadia-Lavant érige la femme en héroïne tragique, figure non de victime mais d’amour de la civilisation. Pour explorer l’ancrage oriental de cette pièce sur l’altérité, la palette vocale de Sapho est à elle seule un voyage, de la grande tradition d’Oum Kalsoum au rock de Nina Hagen. Et sur l’île de Chypre, lieu de tous les outrages, le musicien Mehdi Haddab passe du oud classique à l’électrique ».

Conception et mise en scène Razerka Ben Sadia-Lavant // Dramaturgie Razerka Ben Sadia-Lavant et Alexandre de Ganay // Scénographie Laurent P. Berger // Accessoires Jane Joyet // Costumes Razerka Ben Sadia-Lavant et Eric Martin // Lumière Jaufré Thumerel // Chorégraphie des combats Reda Oumouzoune // Chorégraphie Teresa Acevedo et Alexandre Théry // Musique Mehdi Haddab et Sapho // Chant Sapho // Oud Mehdi Haddab // Assistants à la mise en scène Soline de Warren et Alexandre de Ganay

DistributionTeresa Acevedo, Disiz, Clovis Fouin, Alexandra Fournier, Denis Lavant, Reda Oumouzoune, Claire Sermonne, Alexandre Théry.

Production : Théâtre de Nîmes, scène conventionnée pour la danse contemporaine // Coproduction : Théâtre Nanterre-Amandiers, Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau, Théâtre de l’Archipel – scène nationale de Perpignan, Festival Automne en Normandie, Cie Objet Direct // Avec le soutien de la ferme de Bel Ebat de Guyancourt et de l’Institut des cultures d’Islam // Décor réalisé dans les ateliers du Théâtre de Nîmes // Spectacle créé le 12 mars 2013 au Théâtre de Nimes. 

Pour ceux qui ont aimé le texte, ce dernier sera publié aux éditions Galaade prochainement…

 

Pour en savoir plus, toute l’info ici, la revue de presse et le dossier de presse.

BONUS : un atelier est organisé dimanche 22 septembre de 10h à 18h par Razerka Ben Sadia – Levant au Théâtre des Amandiers.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 21 septembre 2013 par dans Théâtre, Uncategorized, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :