Ustaza à Paris

L'Agenda culturel arabe – باريس عاصمة العروبة

Avignon by Ustaza I : Wajdi Mouawad x 3

Cette année, pas moins de trois oeuvres de Wajdi Mouawad sont présentées à Avignon dans le Off : bienvenue dans un triptyque improvisé autour de l’enfance et du deuil, thèmes chers au dramaturge canado-libanais…

pacamambo–  » Pacamambo » (15h30 – Théâtre de l’Entrepôt – du 8 au 31 juillet – relâche le 21 juillet – tarif 8€/12€/17€ – à partir de 9 ans) : Succès 2012 ! Julie perd sa grand-mère adorée, c’est la Lune qui est venue la chercher. Révoltée, elle décide de rencontrer la mort, pour lui casser la gueule… Compagnie : 7e Ciel – Interprètes : Jean-Jacques Rouvière, Marion Duquenne, Sonia Pintor i Font, Francesca Guiliano, Marie Provence / Mise en scène : Marie Provence. Attention : spectacle souvent complet, pensez à acheter vos places à l’avance !

alphonse– « Alphonse » (17h10 – Chapeau d’Ebène Théâtre – du 8 au 31 juillet – relâche le 17 juillet – tarif 7,5€/10€/15€ – à partir de 10 ans) : Alphonse ou les aventures extraordinaires de Pierre-Paul-René, une enfant doux monocorde et qui ne s’étonne jamais de rien. Alphonse a disparu, il n’est pas rentré de l’école un soir, et, depuis, tout le monde le cherche : sa famille s’inquiète, la police enquête, à l’école on se renseigne. Alphonse, lui, marche sur un chemin de campagne et fait face à la plus grande expérience de sa vie : l’invisible. Voilà que surgissent en lui, à travers les forces de la nuit, des personnages réels et imaginaires peuplant les coulisses du rêve et de l’amour. Compagnie : Bande d’Art et d’Urgence / Interprète : Corinne Méric / Mise en jeu : Magali Chabroud.

un obus dans le coeur– « Un obus dans le coeur » (19h15 – Présence Pasteur/l’Annexe – du 8 au 31 juillet – tarif 10€/14€) : Wahab reçoit un appel en pleine nuit, il doit se rendre à l’hôpital. Sur le chemin, il se rappelle son histoire. Par ses allers-retours entre présent et passé, rêve et réalité, il raconte avec humour et colère son enfance, la guerre, l’exil, les visages aimés et disparus, la découverte de la peinture. Cette nuit, il va perdre sa mère et renaître. Son histoire commence. Compagnie : Gérard Gérard / Interprète : Julien Bleitrach / Mise en scène : Jean-Baptiste Epiard, Julien Bleitrach. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 15 juillet 2013 par dans Théâtre, Uncategorized, et est taguée , , , .
%d blogueurs aiment cette page :