Ustaza à Paris

L'Agenda culturel arabe – باريس عاصمة العروبة

MUSIQUE: Performance de Rayess Bek à l’ICI

Rayess Bek Institut des Cultures d'Islam

En écho aux drames que l’Algérie a vécu, ce rendez-vous tisse un lien méditerranéen avec un autre pays en conflits : le Liban. La performance audiovisuelle inédite de Rayess Bek mêle d’authentiques lettres intimes enregistrées sur des cassettes à des extraits du film le Faussaire de Volker Schlöndorff. Un voyage dans l’univers des années 80 au Liban où le réel se fond à la fiction : chaque image est transplantée dans l’imaginaire des musiciens et donne lieu à une véritable opération chirurgicale sonore et visuelle où Wael Koudaih (machines) et Naissam Jalal (flûte) déconstruisent et reconstruisent chaque instant de cette terrible époque.

Wael Koudaih, alias Rayess Bek, est né le 9 novembre 1979 à Beyrouth en pleine guerre civile du Liban. Il est l’un des premiers rappeurs en langue arabe et collabore sur de nombreux projets. Tout récemment, à l’Institut des Cultures d’Islam, il a rejoint Mehdi Haddab et Rodolphe Burger pour une reprise sur scène du Cantique des Cantiques/Hommage a Mahmoud Darwich. Il présente ICI son nouveau projet musical.

Infos/Réservation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 décembre 2012 par dans Cinéma, Musique, et est taguée , , , .
%d blogueurs aiment cette page :