Ustaza à Paris

L'Agenda culturel arabe – باريس عاصمة العروبة

Titi Robin et Mehdi Nassouli présentent « Taziri »

MUSIQUE. MERCREDI 20 MAI 2015. 20H30. L’ALHAMBRA (Xe). 28 € (tarif réduit disponible). RESERVATIONS ICI.

titi robin mehdi nassouli

« AVEC TAZIRI, BLUES MÉDITERRANÉEN EN FORME DE VOYAGE INITIATIQUE, TITI ROBIN POURSUIT SA COLLABORATION AVEC L’ARTISTE GNAWA EL MEHDI NASSOULI.

Taziri est un blues méditerranéen, tendant un pont musical entre les rives nord et sud de notre mer commune.
Taziri renoue avec ces racines qui nous lient.
Aux clivages qui voudraient nous diviser, Taziri est fondamentalement rebelle.

Signifiant en berbère le clair de lune, Taziri est là pour éclairer nos nuits.

L’Afrique du Nord-Ouest, dont le Maroc fait partie, est une des sources essentielles de la musique nord-américaine à travers ce blues qui a tant nourri aujourd’hui la musique populaire occidentale.
Mais c’ est aussi une part importante de l’histoire européenne, car nous avons à la fois hérité de la grande Andalousie et partagé nos vies et nos destins.

Titi Robin prolonge ici sa collaboration avec le jeune et charismatique artiste gnawa Mehdi Nassouli.
Après avoir enregistré ensemble l’album marocain « Likaat » et partagé la scène pour le spectacle « Les Rives », ils abordent un répertoire original de chansons et d’ instrumentaux, que Titi a composé pour l’occasion à destination de cette belle voix marocaine et du groove éclatant de son guembri, qui se marient si bien aux phrases incisives du bouzouq et de la guitare du musicien français.

Ze Luis Nascimento et Francis Varis, compagnons réguliers de Titi, solidifient l’édifice par leur présence engagée, et les invités, Foulane Bouhssine (le prince du ribab marocain) et les frères Saadna (rumberos de Perpignan, ceux là mêmes qui étaient de l’aventure de l’album légendaire « Gitans »), apportent leur propre sensibilité méditerranéenne ».

A propos de Titi Robin et Mehdi Nassouli : Explorateur de son propre univers qui n’a rien à voir avec les étiquettes formatées et les fantasmes de métissages, Titi Robin emprunte ici le chemin de crête des contours de la Méditerranée avec à ses côtés Mehdi Nassouli, un compagnon de route éclairé qui apporte sa science des musiques marocaines. Les mélomanes pourront reconnaître dans Taziri l’héritage d’autres musiques multiséculaires comme la source africaine d’où a surgi le blues. Mais à dire vrai l’alchimie esthétique de l’album, entre danses et douce nostalgie, va bien au-delà. C’est aussi un voyage initiatique et un manifeste philosophique, car à travers la radicalité artistique de son auteur on y entend l’éternelle beauté du monde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 mai 2015 par dans Agenda, Concert, Musique, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :