Ustaza à Paris

L'Agenda culturel arabe – باريس عاصمة العروبة

PROJECTION: « Un été à Alger », clôture de la saison « Viva l’Algérie » à l’ICI

 

 

 

 

 

 

un été à alger

Un été à Alger, documentaire multimédia imaginé par Aurélie Charon et Caroline
Gillet avec Lamine Ammar-Khodja, Hassen Ferhani, Yanis Koussim et Amina Zoubir.
Deux jeunes réalisatrices françaises ont demandé à quatre jeunes cinéastes algérois
de filmer leur ville. Elles ont voulu « voir ». Qu’ils leur montrent Alger maintenant. En
filmant leur ville le temps d’un été : les femmes, la nuit, l’ennui, l’histoire, les héros
populaires, ils parlent d’eux, de leur rapport au ‘je’, de leurs angoisses, de la difficulté
de créer en Algérie, du passé qui ne passe pas et de leurs envies pour demain.
Pendant l’été 2012 un dialogue s’est instauré entre les deux côtés de la méditerranée,
avec comme point de départ, des regards sur une ville telle qu’elle est devenue, 50
ans après l’indépendance.

Jeudi 31 janvier, à 19h00 : projection du documentaire de 52′, suivi d’un
débat avec les réalisateurs Amina Zoubir et Yanis Koussim, ainsi que
Caroline Gillet et Aurélie Charon. Un buffet convivial clôturera la soirée en
même temps que la saison Viva l’Algérie à Paris !

Autour de la projection, tous les espaces de l’ICI se mettent aux couleurs d’Un été à Alger, avec une sélection de courts-métrages des 4 jeunes réalisateurs :

– 50 contre 1 par Lamine Ammar-Khodja : 50 pour les 50 ans d’Indépendance et la propagande qui va avec, 1 c’est un jeune réalisateur Algérien, qui fait beaucoup d’aller retours en France, qui se pose des questions sous la forme d’un journal filmé.

En remontant Cervantès par Hassen FerhaniDéambulation dans le quartier populaire d’Alger. Depuis le mythique Jardin d’Essai où ont été tournées des scènes du premier Tarzan et où de jeunes couples viennent projeter leurs amours aujourd’hui, jusqu’à la grotte Cervantès où l’auteur de Don Quichotte se réfugia, laissant l’âme de son personnage dans l’esprit d’un quartier étonnant d’images et de vie. 

Prends ta place ! par Amina ZoubirCoiffeur pour hommes, café, marché, terrain de football… Amina Zoubir impose sa féminité, caméra à l’épaule, dans des lieux d’ordinaire plutôt réservés aux hommes. Elle prend leur place, pour voir ce qu’il se passe.

La nuit par Yanis Koussim : Une nuit à Alger, pour raconter toutes celles d’un été : ces nuits que le jour ne veut pas voir, de peur d’y croire; nuits d’avant le cauchemar, qui se vivent cachées; nuits d’insomnies, dans une capitale vide… et des nuits aussi juste par amour de la nuit. 

http://www.un-ete-a-alger.com 

Produit par narrative et une chambre a soi avec la participation de TV5 Monde, le soutien du CNC, diffusé en ligne par Libération et Algérie Focus en partenariat avec Dailymotion.

Un événement ICI :

logo ici viva l'algerie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 janvier 2013 par dans Cinéma, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :